Qu’est-ce qu’un dark pool ?

Si vous êtes un adepte de la bourse ou des marchés, vous avez certainement entendu parler des Dark Pools. Un dark pool peut être considéré comme un système privé d’échange de valeurs mobilières et peut être exploité par un opérateur de marché ou un prestataire de services d’investissement. Voulez-vous en apprendre plus sur les dark pools ? Lisez la suite.

Dark pool, de quoi s’agit-il ?

Un dark pool est en quelque sorte un marché financier alternatif. Dans ce type de marché, les investisseurs échangent des services financiers dans l’anonymat. En effet, avant la fin de l’opération, personne ne peut savoir qui achète quoi, à qui, en quelle quantité et à quel prix.

C’est un système privé d’échange exploité par un prestataire de service d’investissement ou un opérateur de marché qui fonctionne au gré à gré. Cette particularité le différencie des échanges en bourses.

Les marchés boursiers et les dark pools ont deux traits importants qui les différencient. L’un concerne les prix des transactions qui ne sont affichés qu’à la fin de la transaction finale. Ceci permet de préserver l’anonymat des acteurs (acheteurs et vendeurs).

Le deuxième trait, comme on l’a noté précédemment, est que l’échange des valeurs mobilières dans un dark pool s’effectue de gré à gré. Le système du dark pool permet d’éviter les trop grands impacts de marché lors des échanges massifs.

Ce qui fait qu’ils suscitent autant d’intérêt malgré le fait qu’ils sont restreints aux acteurs institutionnels comme les banques. Cette restriction est due au fait que ses derniers sont les premiers à être exposés à ses impacts du fait de leur taille.

Cependant, les dark pools peuvent être ouverts aux publics par l’intermédiaire des courtiers. L’autorisation de ce système en Europe remonte à 2007. Elle a été faite par la Directive européenne sur les marchés d’instruments financiers.

En 2012, le Dark pool représente environ le sixième de l’activité boursière avec des échanges estimés à 100 milliards d’euros par mois.

L’objectif des dark pools

L’objectif premier des dark pools est de permettre l’échange de volumes d’ordres de bourse importants. Ces échanges devront être faits hors des marchés officiels à savoir les grandes bourses réglementées ou les systèmes multilatéraux de négociation.

Aussi, dans ce type de système, les prix des transactions ne sont pas affichés avant leurs fins pour garantir l’anonymat des acteurs. L’autorisation d’exercer est ce qui permet en principe à un dark pool d’être légal. Cette autorisation est donnée par le régulateur du pays d’implantation du dark pool. En France, c’est l’Autorité du marché financier (AMF) qui se charge de donner cette autorisation.

Les avantages des dark pools

L’un des avantages de l’utilisation d’un dark pool est le fait de ne pas impacter violemment le cours d’une action lors d’une transaction boursière. Ainsi, les dark pools réduisant l’impact sur le marché des commandes importantes. Un autre avantage de ce système est l’opacité dans les échanges. En effet, les ordres d’achats ou de vente ne peuvent être vus avant leur exécution, car il n’y a pas de carnets d’ordres. L’utilisation de ce système peut représenter d’importantes économies de coûts à long terme.

Ceci est dû au fait que les transactions sur les dark pools n’entrainent pas de frais de change.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.